Financer un projet scolaire, sportif ou associatif – Associsson vous propose des opérations clé en main sans risques et rémunératrices. Financer Un Voyage Scolaire

Des opérations clés en main

La solution pour financer vos projets. Grâce à nos opérations de ventes, vous proposez à vos adhérents et amis des produits de notre fabrique issus de . Vous conservez jusqu’à 30% du montant total des ventes et vos projets peuvent alors se réaliser !

Share This:

Comment financer les projets de votre ecole.

Voyage scolaire

L’apprentissage ne se limite pas seulement aux cours en salle et aux différentes expériences au labo. Organiser un voyage scolaire fait autant partie du programme. Suivant des thématiques différentes, les élèves ont tous le droit d’y participer. Pourtant, le côté financement de l’association pose quelquefois des énigmes à résoudre afin de mener à bien le projet. Et puisque la capacité financière de certains parents ne doit pas être un critère discriminatoire, la recherche de subvention est donc primordiale.

La participation directe ou indirecte des élèves et des parents

Tous les moyens sont bons pour rechercher du financement du moment où les activités ne sortent pas du cadre légal.

D’abord, via les associations des parents ou d’élèves, ceux-ci peuvent tout simplement vendre des saucissons à la sortie de l’école afin de financer le voyage scolaire.

Sinon, il existe la quête, une des façons de demander une subvention auprès des entreprises privées. Il est toutefois à noter que subvention ne signifie pas partenariat commercial. A la différence de cette dernière, l’entreprise, bien qu’elle verse une somme considérable, ne doit imposer aucune contrepartie. La demande doit être faite par écrit et déposée auprès de l’établissement. C’est encore mieux si vous pouvez obtenir un rendez-vous direct avec le responsable. Cela accélère le processus et évite les longues attentes. Les entreprises commerciales mises à part, les associations à but social constituent aussi d’excellents donateurs en matière de voyage scolaire.

Dans le cas où l’association des parents d’élèves dispose d’une somme assez importante pour organiser un évènement particulier, ce n’est pas non plus interdit. En effet, bon nombres d’écoles optent pour une kermesse ou une tombola afin de récolter les fonds nécessaires pour parfaire le projet.

La liste est très longue pour citer tous les moyens possibles ; et certains parents peuvent payer totalement la participation de leur enfant. Mais l’important c’est de n’exclure aucun élève du programme sous prétexte d’une insuffisance de moyens des parents. Ainsi, la participation de chaque parent n’est pas forcément la même.

Un voyage scolaire réussi repose donc en premier lieu sur le financement. Un budget insuffisant conduit à un ajournement, voire même une annulation. Et c’est décevant pour les enfants. Vous cherchez un moyen pour financer les projets de votre école, cliquez sur ce lien et en vous rendant à droite sur le bouton Associsson

https://www.saucisson-de-france.fr/fr/

ou bien

https://www.calameo.com/read/0063605669ea0fdbabf22

Les ressources institutionnelles

En règle générale, la participation des parents ne suffit pas pour organiser un voyage éducatif. Et il peut arriver que les activités génératrices de revenu et les quêtes ne suffisent pas pour obtenir des résultats satisfaisants. Il faut alors étendre les demandes de dons auprès des institutions. L’Etat, par l’intermédiaire de ses démembrements, octroie des fonds destinés à des activités éducatives. Dans la limite du crédit ouvert, et suivant sa possibilité, le Ministère de l’Education National accorde une faveur pour les voyages scolaires. D’autres Ministères et les collectivités territoriales possèdent également une rubrique de dépenses allouées à ces types d’activités. La destination de la subvention peut être précise ou pas. Certains offrent une certaine somme afin de couvrir les frais de transport par exemple tandis que d’autres ne mentionnent pas d’emploi précis. Dans tous les cas il existe toujours un moyen de financer les projets de votre école.

Quelle est la portée de la participation parentale lors d’une vente de saucissons.

Il a été dit supra que les parents participent activement à la subvention du voyage éducatif de leurs enfants. En pratique, le montant doit être proportionnel à la capacité financière de chacun. Un parent appartenant à une classe sociale plus aisée peut verser largement plus qu’un autre de classe moyenne. Mais cette proportion n’a aucune répercussion sur le voyage scolaire à proprement parler. D’ailleurs, le Code de l’Education stipule dans son article L 551-1 que : « les ressources des familles ne constituent pas un facteur discriminant entre les élèves ».

Share This:

Comment faire un e-mailing en 7 étapes pour financer les projets dans une association

Pour passer cette étape et commencer votre vente, cliquez sur le lien suivant:

https://associsson.fr/

L’e-mailing est une technique de marketing très utilisée par les entreprises. En effet, même si certains en doutent, son efficacité reste redoutable, à condition bien sûr qu’il soit correctement préparé. Parce que les internautes reçoivent aujourd’hui de très nombreux e-mails commerciaux et pour faire la différence, il est nécessaire de respecter des règles précises tout en vous montrant créatif.

1. Avant de faire un mailing, définissez votre cible et vos objectifs marketing !

Quel est l’enjeu de votre e-mail ?

Avant toute chose, la mise en place de votre e-mailing doit répondre à un objectif précis. Demandez-vous d’abord : « Quel est son but premier ? ». Augmenter le trafic sur mon site associatif, faire connaître votre nouvelle offre ou vos derniers saucissons, améliorer la fidélisation de vos clients, financer un projet… En fonction de votre objectif, votre message ne sera pas le même !

À qui vous vous adressez via votre emailing  ?

Ensuite, pour pouvoir délivrer un message percutant et personnalisé, il est indispensable de connaître parfaitement la cible de votre e-mailing. Pour cela, n’hésitez pas à vous appuyer sur votre fichier clients et toutes les informations qui y figurent. Il vous permettra de déterminer précisément le profil de vos lecteurs, de mieux les comprendre et donc de mieux communiquer avec eux. On parle alors de définition de vos profils cibles, c’est-à-dire les personnes visées par votre action marketing.

Ne cherchez pas à plaire à tout le monde !

Enfin, tâchez de trouver une proposition séduisante, à laquelle vos clients ne sauront résister. Pour cela, allez plus loin que simplement segmenter votre cible par sexe, par âge ou par localisation. Mettez en place des ciblages plus pertinents, en fonction de :

  • Leur comportement d’achat ;
  • Leurs centres d’intérêt pour votre association
  • Leurs actions précédemment réalisées sur votre site…

À vous de choisir vos critères !

Besoin d’un exemple ? Si vous avez un association de sport et que vous lancez une nouvelle vente, sélectionnez vos clients ayant déjà participés pour créer un e-mail aux messages personnalisés. Vous pouvez par exemple organiser une vente en avant-première de vos nouveaux produits pour les remercier de leur fidélité ! Ici, c’est un ciblage très pertinent !

Enfin, pensez toujours à respecter la législation en vigueur et le RGPD. N’oubliez pas : pour que vous puissiez envoyer un e-mailing à un client, celui-ci doit obligatoirement donner son consentement au préalable.

2. Créez un e-mailing percutant, simple et responsive

Le saviez-vous : plus d’un tiers des internautes consultent désormais essentiellement leurs mails depuis leur smartphone. Par conséquent, tâchez de leur envoyer un mail parfaitement optimisé pour que ce dernier puisse s’afficher sur tous les écrans. De même, veillez à ce que vos messages ne soient pas trop lourds. Dans l’idéal, ne dépassez pas 150 Ko.

Ensuite, ne divulguez pas un texte trop long. Préférez un récit engageant et percutant, suffisamment concis tout en étant clair. Le but de l’e-mailing est généralement de donner envie d’aller voir sur votre site web ou de vous contacter. Son objectif est alors d’inciter au clic. Pour votre solution e-mailing, faites simple mais efficace !

Par exemple, intégrez des phrases du type :  » Plus que 72 heures pour profiter de votre promotion exclusive ! « ,  » Profitez de 20 % sur nos derniers saucissons. Offre valable jusqu’au… « . Le message est clair, percutant, attractif et limité dans le temps : des notions clés pour faire un bon e-mailing !

3. Optimisez votre paramétrage d’e-mail

Sachez aussi que l’optimisation seule du contenu du mail ne suffit pas. En effet, pour que le destinataire ouvre à tous les coups votre e-mailing, il faut avant tout que l’objet ou le nom de l’expéditeur lui plaise.
Tous les éléments de votre e-mailing doivent être précisément étudiés. Certains diront même que l’objet du mail est l’une des composantes les plus importantes pour assurer la réussite de votre campagne e-mailing !

Ne le choisissez pas à la dernière minute et n’hésitez pas à demander l’avis de votre entourage. De même, pensez à intégrer un pré-header à votre mail. Il s’agit d’une petite phrase qui succède à l’objet du mail et qui apparaît directement dans la boîte de réception. Par exemple :  » Pssst : découvrez l’offre exclusive qui vous attend sur la nouvelle collection de saucissons « .

Notre conseil : écrivez plusieurs exemples d’e-mailing, d’objets, et de noms pour ensuite ne retenir que les meilleurs d’entre eux. Pour choisir les plus pertinents, n’hésitez pas à demander à votre entourage et à en tester plusieurs pour observer les résultats obtenus sur des échantillons de clients ou prospects. En somme, présentez-vous sous votre meilleur jour !

4. Intégrez un bouton d’appel à l’action (CTA) à votre emailing

Comme nous l’avons déjà évoqué, l’objectif principal de votre campagne d’e-mailing est bien souvent d’inciter les internautes à se rendre sur votre site. Dans ce cas, pensez donc à intégrer un bouton d’appel à l’action (ou Call-To-Action) dans votre mail. Il s’agit généralement d’un verbe incitatif et d’une expression courte, mise en avant visuellement. Par exemple :  » Ajouter au panier « ,  » Profitez de cette offre « ,  » En savoir plus « ,  » Inscrivez-vous « …

Ce petit bouton est un levier indispensable pour booster votre taux de conversion, c’est-à-dire transformer vos lecteurs en visiteurs de votre site, puis en acheteurs de saucissons

5. Programmez un envoi de votre mailing au bon moment

C’est un fait : les internautes ne sont pas toujours réceptifs aux messages qu’ils reçoivent, et le moment de la journée durant lequel le mail est envoyé est crucial ! Chaque jour, les consommateurs sont inondés d’e-mails marketing. Parfois, ils se sentent tout simplement noyés sous un flot d’informations. Le créneau d’envoi est donc primordial pour la réussite de votre action marketing.

Quelques règles à retenir : pour une campagne d’e-mailing réussie, évitez les envois en fin de journée ni trop tôt le matin. Au réveil, personne n’a réellement envie de se pencher sur la publicité et les mails sont souvent supprimés sans même avoir été ouverts. Aussi, privilégiez les jours de semaine plutôt que les week-ends ou le lundi matin.

6. Créez du contact aussi souvent que possible

Pour vous rappeler régulièrement au bon souvenir de vos clients, n’hésitez pas à les contacter de façon récurrente. Bien évidemment, cela ne signifie pas les harceler de messages ce qui pourrait avoir l’effet inverse et rompre le lien avec vos clients… En ce sens, observez les statistiques d’ouverture des mails que vous envoyez pour rectifier le tir si nécessaire.

Le conseil pratique : mettez en place un planning de contact afin de les relancer à un rythme régulier. Vous ne tomberez ainsi jamais dans l’oubli ! Si votre message est percutant et personnalisé, cela peut s’avérer très profitable. Dans ce cas, l’e-mailing est un bon moyen de maintenir un lien avec les acheteurs de saucissons, lien indispensable à la fidélisation. En effet, s’il est judicieux de vouloir conquérir de nouveaux clients, rien n’est plus efficace que de préserver sa clientèle existante au sein des associations.

7. Analysez les retombées de votre campagne emailing pour financer votre association

Enfin, comme toute action marketing, votre e-mailing doit être analysé. Il vous faut observer les retombées de votre stratégie pour, au besoin, rectifier le tir et vous montrer encore plus efficace la fois suivante. Pour cela, de nombreux indicateurs de performance existent. Par exemple, pensez à regarder :

  • Votre taux d’ouverture, c’est-à-dire le pourcentage d’e-mails ouverts par rapport au total envoyé ;
  • Votre taux de clics, soit le nombre de clics sur votre bouton d’appel à l’action par rapport au nombre de messages envoyés ;
  • Votre taux de réactivité, c’est-à-dire le rapport entre le nombre d’individus ayant ouvert l’e-mail et ceux ayant cliqué sur le message ;
  • Ou encore votre retour sur investissement, c’est-à-dire la mesure de la rentabilité de votre campagne, soit le comparatif entre le coût de votre e-mailing et le chiffre d’affaires qu’il a généré.

En septembre 2019, le taux d’ouverture moyen d’un mail était de 22,8% à travers le monde. Le taux de clic était, quant à lui, de 3,5%. Autrement dit, pour un e-mailing de 10 000 contacts, 350 internautes cliqueront sur votre lien pour atterrir sur votre site, soit autant de chances de concrétiser des ventes supplémentaires. L’e-mail demeure un excellent moyen de conversion et de fidélisation, alors… Utilisez ce canal à bon escient pour votre collecte de fonds pour vos projets pédagogiques

Share This:

Saucisson Sec Artisanal Vente en Ligne

Qu’est-ce qu’un commercial 2.0 ? La vague d’Internet et des réseaux sociaux a bouleversé la fonction commerciale et les techniques de vente classiques de vente de saucissons.

Vous avez peut-être perçu ce profond changement en observant l’évolution des processus d’achats de saucissons dans vos ecoles? Et vous vous demandez sans doute comment prendre ce virage et mettre à profit la puissance de ces nouveaux outils de prospection commerciale et de communication ?

4 stratégie de vente et marketing de commerce électronique pour 2023

Le domaine du commerce électronique est connu pour être compétitif. Si vous voulez réussir votre vente en association ou dans une école, il faudra faire preuve de créativité en matière de ventes et de marketing. Il y a de fortes chances que vous soyez en compétition avec des gens qui ont une trésorerie beaucoup plus importante que vous et qui peuvent vous surpasser à de nombreux niveaux.

C est pourquoi vous devez être prêt à utiliser différentes méthodes de vente et des méthodes de marketing que certains de vos concurrents pourraient négliger. Voici 4 stratégies de vente et marketing de commerce électronique que vous devriez essayer pour 2023 pour financer votre projet.

Le marketing imprimé

 

Nous plaçons le marketing imprimé en haut de cette liste parce qu’il est négligé par de nombreuses associations. Le fait qu’il soit si largement inutilisé en fait l’une des meilleures options pour les petites associations qui tentent de rivaliser avec de plus gros joueurs.

Une façon simple d’utiliser le marketing d’impression serait d’imprimer des dépliants avec vos produits en incluant un bon de réduction. Si vos dépliants sont suffisamment accrocheurs et que vous les envoyez au bon public, vous pourriez être surpris des résultats que vous obtiendrez.

Tout ce que vous avez à faire est de télécharger des images à partir de votre site, de les convertir dans un format imprimable comme PNG et d’engager quelqu’un pour concevoir les dépliants pour vous. N’hésitez donc pas à faires des imprimés pour vendre vos saucissons

Optimisez votre site web pour la conversion

 

Si vous n’avez jamais testé un site web ou facebook pour les conversions, vous commettez une erreur majeure. Même si vous avez fait construire votre site web par un professionnel et que vous obtenez des ventes, cela ne signifie pas que votre site et vos tunnels de vente fonctionnent à leur plein potentiel.

Il y a de fortes chances que vous puissiez faire des choses pour améliorer vos taux de conversion et tirer davantage parti du trafic que vous obtenez. Certaines ventes en associations battent des records ne serait ce que dans le réseau privé digital.

Améliorer l’expérience utilisateur (UX)

 

L’une des choses les plus simples que vous puissiez faire pour améliorer la conversion serait d’apprendre la psychologie des couleurs et de l’appliquer à votre site Web ou vos bon de commandes de saucissons. Certaines couleurs sont connues pour mieux fonctionner pour différentes entreprises et fonctions.

Le bleu clair, par exemple, inspire la confiance et est couramment utilisé dans des domaines comme la santé ou l’assurance pour cette raison. L’orange et le jaune sont souvent associés à l’industrie alimentaire. Et le rouge est la couleur de choix pour les appels à l’action.

D’autres choses qui pourraient aider à améliorer les taux de conversion en commerce électronique incluent :

  • la rationalisation de votre processus de paiement,
  • une amélioration de la navigation et de l’UX,
  • la modification de la taille et du poids des images / de la police pour optimiser la vitesse
  • etc.

    Faire de l’A/B testing sur votre projet de vente

     

    Afin d’améliorer efficacement les taux de conversion, cependant, vous devez connaître les tests A/B.

    Le test A/B consiste à présenter deux versions différentes de votre vente de saucissons et  surveiller les réactions. Vous pourrez alors voir quels changements affectent positivement les comportement et les conserver.

    Assurez-vous de ne faire que de petits changements à la fois ici. C’est parce que vous aurez du mal à déterminer ce qui a provoqué une amélioration des ventes si vous apportez plusieurs modifications à la fois.

    Marketing par e-mail et Automatisation

     

    Le marketing par e-mail et l’automatisation de ceux-ci pourraient être deux des outils de vente les plus puissants que vous puissiez utiliser pour votre vente de saucisson. Ce qui les rend si puissants est leur rentabilité et leur efficacité en commerce électronique.

    La plupart des ventes en associations en ligne ont un système automatisé qui envoie un email de suivi lorsque les gens abandonnent leur panier. Et vous devriez le faire aussi. Il n’y a aucune raison d’abandonner un client qui était si près de conclure une vente.

    Faire quelque chose d’aussi simple que de leur envoyer une offre de suivi avec une légère remise pourrait être plus que suffisant pour les faire revenir. Et c’est quelque chose que vous pourriez facilement faire avec un bon logiciel email marketing et un CRM.

  • Le commerce électronique est facilité avec un bon CRM

     

    Les CRM devraient faire partie de votre arsenal s’ils ne le sont pas déjà. Et ils ne sont pas réservés aux grandes marques. Les petites associations  peuvent utiliser les CRM pour développer leur clientèle et envoyer des offres en fonction de leurs habitudes.

    Un CRM vous permettra de catégoriser vos clients et d’obtenir un aperçu rapide de leurs habitudes d’achat, entre autres. Vous pourrez les classer en fonction du montant total qu’ils ont dépensé sur votre site Web par exemple. Ou des articles qu’ils aiment acheter. Vous pouvez ensuite utiliser des e-mails pour les inciter en leur envoyant des offres pour des articles susceptibles de leur plaire.

    En dehors de ça, vous pouvez utiliser le marketing par e-mail pour envoyer des e-mails en masse à vos abonnés et les informer d’une vente. Le marketing par e-mail peut également être un moyen très efficace d’annoncer le lancement de nouveaux produits.

  • Marketing TikTok

     

    De nombreux propriétaires d’entreprise ne prennent toujours pas TikTok au sérieux. Ne prenez pas le risque d’être dépassés. TikTok représente l’avenir des médias à en croire le développement des autres plateformes. Et si vous n’êtes pas sur la plateforme, vous perdez probablement de l’argent.

    TikTok peut être particulièrement puissant si vous vendez des articles physiques. C’est encore mieux si ces articles sont originaux ou visuellement intéressants. Vous pouvez soit utiliser la plateforme publicitaire de TikTok, soit disposer d’une chaîne présentant vos produits.

    Une autre façon de réaliser des ventes à partir de la plateforme est de collaborer avec des influenceurs.

    Il existe des chaînes entières sur TikTok dédiées spécifiquement aux produits de commerce électronique. Et elles sont souvent ouvertes à la présentation d’articles d’entreprises moyennant des frais.

    Vous pouvez essayer de contacter ces canaux directement. Mais votre meilleur pari serait de travailler avec une agence de marketing TikTok qui vous mettra en contact avec les meilleurs influenceurs pour votre marque, vos objectifs et votre budget.

  • Conclusion sur le commerce électronique en 2023

     

    Toutes ces méthodes devraient être sur votre radar si vous souhaitez améliorer vos ventes de saucissons  aux écoles et associations de sport en 2023. Essayez en autant que vous le pouvez à partir d’aujourd’hui et concentrez-vous sur celles qui vous apportent les résultats les plus satisfaisants. C’est aussi simple que ça !

  • Avec Associsson: « Financez vos projets ! »

Share This:

Comment être un bon vendeur ?

Comment être un bon vendeur de saucissons ? Quelles sont les qualités d’un commercial performant ? Comment réussir durablement dans la vente de saucissons  ? Découvrez tout de suite 7 clés pour devenir un commercial performant dans la vente associative.

Dans cet article , vous allez découvrir quelle est la différence entre ceux qui réussissent dans la vente et les autres. Comment devenir un bon commercial dans la vente en école, ou association, et comment être un bon vendeur pour réussir au quotidien à susciter la préférence du client !

Comment réussir dans la vente durablement ?

 

C’est un sujet dont nous pourrions parler pendant des heures car je suis passionné sur le sujet. Mais aujourd’hui j’ai décidé de vous apporter 7 clés concrètes qui vont vous permettre de vous exercer. De mettre en pratique, et d’obtenir des résultats à court terme dans la fonction de vendeur de saucisson

Ces 7 clés vous permettrons de développer vos compétences commerciales et votre intelligence commerciale afin d’obtenir plus de résultats au quotidien ! C’est parti ?

 

1. Le bon vendeur s’intéresse sincèrement à son client

 

les meilleures ventes de saucissons en association  ont toutes un point commun : elles se sont intéressées sincèrement à leurs clients.

Cette posture nécessite de faire réellement preuve d’empathie, afin de comprendre la situation de son client et d’être en mesure, par la suite, d’y répondre.

Cette posture permet de se différencier instantanément de 90% des vendeurs qui ne s’intéressent qu’à eux-mêmes !

2. Les bons vendeurs font du sur mesure

 

Les vendeurs & commerciaux qui réussissent sont ouverts et à l’écoute des préoccupations clients. C’est une différence majeure. Car, au lieu de leur proposer une offre commerciale standardisée, cela leur permet de mettre le doigt sur les réels besoins et motivations de leurs clients afin de financer le projet

Et donc de leur faire une offre qui soit personnalisée et qui fasse vivre une expérience client unique !

3. Un bon commercial n’a aucun préjugé sur le client

 

Les meilleurs vendeurs de saucissons n’ont pas d’à priori. L’à priori est l’un des 5 pièges principaux dans la vente ! En effet, il faut cultiver le réflexe que nous avions lorsque nous étions enfants de poser des questions pour chercher à comprendre la situation commerciale.

Il faut cultiver ce réflexe de creuser et de découvrir quel est le contexte dans lequel évolue votre client. Quels sont ses besoins ? Puis, les hiérarchiser.

Cherchez aussi quelles sont ses motivations réelles ? Ceci afin de pouvoir apporter une réponse spécifique lorsque vous vous trouverez en phase d’argumentation.  Cela fait une réelle différence au niveau des résultats en vente  pour les écoles

4. Les tops commerciaux apportent de la valeur au client

 

Ceux qui réussissent dans la fonction commerciale apportent beaucoup de valeur à leurs clients. On parle donc de bénéfices clients !

Vos produits et services ont des caractéristiques. Mais ce qui intéresse le client ce ne sont pas les caractéristiques. C’est ce que ces caractéristiques vont lui apporter au final. Quel est le résultat, le fameux bénéfice client ?

Utilisez par exemple la méthode CAP SONCAS pour créer un argumentaire de vente de saucisson percutant.

Le bénéfice client et la valeur perçue de votre offre doivent être supérieur à l’investissement que vous lui demandez. Sinon, il risque d’y avoir des freins à l’achat qui ne permettent pas de déclencher la vente.

5. Le degré de préparation du plan de vente

 

C’est la préparation commerciale. Et surtout, le degré de préparation du plan de vente qui fait une énorme différence entre les vendeurs. Plus vous êtes préparé, plus vous allez être impactant le moment venu.

Etre prêt, ça passe par plusieurs choses… alors comment pouvez-vous être prêt commercialement ? Comment préparer votre plan de vente de saucisson efficacement ?

 

Préparez les informations du plan de découverte

  • Quelles sont les informations dont vous disposez sur vos clients ? Il faut toujours vérifier si les informations sont d’actualité.
  • Quelles informations devez-vous obtenir pour vendre votre produit ou service plus facilement ?
  • Et comment les obtenir ?
  • Quelles sont les questions que vous devez peut être vous lister afin de pouvoir les poser, afin que cela soit plus fluide lors de l’entretien de vente ?

La préparation d’une vente de saucisson en association ou école passe également par l’argumentaire de vente

  • Quelles sont les caractéristiques de mon saucisson ?
  • Comment je peux les transposer en avantages / bénéfices pour le client ?
  • Et comment adapter spécifiquement les arguments qui vont être pertinents par rapport aux besoins et aux motivations que j’aurais décelés chez mon acheteur  de saucisson

Réussir une vente, c’est aussi anticiper les objections commerciales

On sait que le client va avoir des objections, c’est normal (et même c’est bon signe). Pourquoi ? C’est un signe d’intérêt de la part du client pour votre produit ou service.

Donc il faut anticiper les objections… elles sont principalement de deux natures : le doute, et l’objection réelle :

  • S’il s’agit d’un doute : quels sont les éléments de preuve à travers mon argumentaire de vente qui vont être capables de rassurer mon client afin de pouvoir le convaincre et concrétiser la vente ?
  • S’il s’agit d’une objection réelle : le produit ou service ne peut pas répondre à tel ou tel besoin ? Par contre, il est peut être en mesure de répondre à tels ou tels autres besoins qui sont peut être tout aussi voire plus important pour ce client. Il faut l’aider à arbitrer.
  • Tout ça se prépare pour être le moment venu plus réactif, plus fluide, avoir un meilleur jeu de jambes commercial. Et pouvoir matcher avec la problématique commerciale et les préoccupations du client !Et ça… ça créé une énorme différence ! Un vendeur préparé va être beaucoup plus efficace, incisif, impactant, que celui qui ne l’est pas. Il convaincra mieux que celui qui va être dans la réaction. Qui va patauger, chercher ses mots, et qui va être surpris par la réaction du client. Alors que c’est quelque chose que l’on peut tout à fait anticiper, n’est ce pas ?

    6. Le Top vendeur travaille en permanence sur lui

    Ce qui fait la différence entre les tops vendeurs et les autres, c’est la volonté de progresser. La volonté de chaque fois donner le meilleur de soi-même. Ce qui fait qu’à un moment donné, cela devient facile. C’est le stade qu’on appelle la compétence inconsciente.

    A force de :

    • s’intéresser à des sujets liés au business
    • se faire coacher par meilleur que soi
    • demander à ceux qui réussissent comment ils font
    • et de leur demander de vous enseigner
    • d’obtenir des ouvrages spécialisés pour parfaire vos compétences
    • d’aller assister à des conférences et de vous former

    les résultats se feront sentir… et c’est un juste retour sur investissement, sur votre investissement !

    D’ailleurs, j’en parle souvent avec les associations

    Comment améliorer ses ventes avec une stratégie d’apprentissage permanent ?

    A la sortie d’un rendez vous commercial par exemple, demandez-vous :

    • Quels ont été mes POINTS FORTS ? Ceux sur lesquels je peux capitaliser pour mes prochaines ventes. Et faire en sorte qu’à la prochaine vente je sois encore plus performant et percutant en ayant travaillé dessus.
    • Mais c’est également le fait d’identifier des AXES D’AMÉLIORATION. Qu’est-ce que j’ai mal fait ? A quel moment j’ai laissé une action m’échapper ? Qu’est-ce que j’aurai pu faire différemment ? Qu’est-ce que j’ai mal interprété ?

    Il y a des tas de sujets sur lesquels on peut se remettre en question et s’améliorer.

    Et le fait d’identifier à chaque étape de la vente ces éléments là vous fera progresser.

    Au fur et à mesure, vous deviendrez meilleurs. Plus percutant, plus impactant, vous ferez plus de ventes, plus de chiffre d’affaires, plus de marge, et vous développerez  votre vente de saucissons aux écoles par exemple. Ce sera un juste retour des choses !

    7. La résistance à l’échec de la vente

    La vente est une activité qui confronte plus qu’aucune autre à l’échec. Il est donc capital travailler sur son mental !

    Cela nécessite parfois également d’être capable de mettre de coté son égo, et d’être capable de rebondir.

    Tôt ou tard, à force de persévérance, on trouve la bonne approche. On réussit à reconquérir les clients que l’on a perdu, et à en conquérir de nouveau. Et cela permet d’avoir des résultats commerciaux exceptionnels. C’est sincèrement ce que je vous souhaite !

    Il n’y a pas de secret… la résistance à l’échec fait partie intégrante du succès des meilleurs vendeurs de saucissons

Share This:

Recette du Saucisson

Recette du saucisson

 

Les premiers manuscrits

Les premiers manuscrits

Les premières traces de recettes de saucissons et de saucisses sèches remonteraient au 3ème siècle avant JC et auraient été découvertes au siècle dernier aux environs de la mer morte, je crois.

Nous comprenons alors que ces recettes ont été transmises de génération en génération pour arriver jusqu’à nous, les héritiers directs de ce savoir ancestral.

Bien que les différentes variantes n’aient de limite que notre imagination, on peut affirmer sans ambages qu’il existe bien une recette type, un cahier des charges spécifique à respecter dans la fabrication d’un saucisson sec ou d’une saucisse sèche digne de ce nom.

La voici:

MATERIEL:

  • Hachoir à viande: soit manuel soit électrique avec des grilles de différents diamètres.
  • Poussoir: instrument qui permet la “poussée” de la chair à saucisse, de la mêlée dans les boyaux. Il est possible de le substituer par le hachoir lorsque l’on peut y ajuster un “cornet”, l’embout spécial sur lequel vient se positionner le boyau.
  • Ficelle: pour permettre la fermeture des boyaux et la pendaison des saucissons secs.
  • Récipient: cul de poule, saladier…
  • Hygromètre/Thermomètre: pour déterminer le meilleur endroit pour l’étuvage/séchage.
  • Humidificateur: certains s’en servent avec succès pour l’étuvage et le séchage.
  • Balance: Au gramme
  • Couteaux: Bien aiguisés ! Le désosseur paraît le mieux adapté.

Pour en savoir plus: le matériel indispensable !

INGREDIENTS:

  • Maigre de porc: celui que vous souhaitez mais l’épaule, le filet et le jambon seront privilégiés (Entre 70 et 90% de la mêlée).
  • Gras de porc: les gras externes, durs comme le gras de bardière seront choisis (entre 10 et 30%).
  • Sel: 30g/kg de mêlée environ (35g/kilo pour les grosses pièces: rosette, jésus…). L’extrême limite pourrait être de 25g/kilo mais la dose minimale de sécurité est de 28g/kilo.
  • Sucre: 5g/kg minimum (primordial si vous étuvez).
  • Poivre: dose variable à partir de 2g/kg.
  • Salpêtre: maximum 0.3g/kg (ou bien Sel nitrité: maximum 25g/kg en diminuant d’autant le sel pur). J’étudie actuellement comment s’en passer.
  • Vin rouge: si vous n’étuvez pas il peut-être intéressant d’ajouter un vin léger (11-12°) en quantité (30 à 50g/kilo) pour permettre un début d’acidification rapide.
  • Boyaux naturels:
                 1) Menu de porc pour des saucisses sèches
                 2) Chaudin pour des saucissons
                 3) Fuseau pour les grosses pièces (rosette, saucisson de Lyon…)
  •  De l’amour que diable: en grosse quantité.

Il est fortement déconseillé d’utiliser de la viande provenant d’un élevage intensif: privilégiez le plein air ou à moindre mesure l’élevage sur paille.

Sur un saucisson traditionnel, les épices sont généralement la partie variable mais de multiples ingrédients peuvent-être ajoutés pour diversifier les plaisirs: noix, noisettes, fromages, alcool (possibilité de faire macérer les épices la veille).

Pour en savoir plus:
  • La fabrication du saucisson
  • Les épices
  • Le maigre et le gras
  • Les ingrédients du saucisson

PREPARATION:

Préalable:

Lavez-vous les mains le plus souvent possible ! Et nettoyez tous les instruments nécessaires à la fabrication du saucisson.

Les surfaces de travail doivent être le plus propre possible, l’idée étant d’éviter une contamination bactérienne inadéquate.

Toutes les étapes doivent se dérouler de préférence au frais et la viande ne doit pas atteindre une température trop élevée (idéal aux environs du zéro).

1ère étape:

Parez le maigre afin d’éliminer les parties “blanches” résiduelles qui correspondent aux tendons, aponévrose, gras mous, cartilage…Enfin tout ce qui se coince entre les dents lors de la dégustation.

Découpez le maigre et le gras en petit cube en préparation du hachage.

2ème étape:

Passez le tout au hachoir selon votre goût:

  •  En une fois (haché fin <4mm – 8mm>haché gros)
  •  Le gras et le maigre séparément
  •  En deux fois (premier passage avec grille>16mm)

Astuce: pour que le gras soit moins visuel, vous pouvez hacher le maigre grossièrement (10-12) et finement le gras (~6mm).

3ème étape:

Mettez le hachis dans un cul de poule ou assimilés et procédez à l’incorporation des ingrédients.
Puis mélangez bien à la spatule, à la main, au crochet ou au mélangeur de manière à obtenir une mêlée homogène et compact.

Astuce: Certains incorporent les additifs (sel, sucre, épices…) avant le hachage, lorsque l’on a des petits cubes ou des petites lanières de gras et de maigre. Cela permettrait de mélanger moins longtemps par la suite et donc de réduire les risques d’échauffement de la mêlée.

Vous pouvez ensuite, de manière facultative (mais fortement conseillée), laisser reposer une dizaine d’heures au frais (0-2°C).

Astuce: Ce temps de repos pourrait avoir un impact plus important sur la liaison de la pâte (solubilisation des protéines) que le malaxage en lui-même. Il serait d’autant plus utile lorsque l’on s’est servi d’un hachoir par rapport à la cutter.

4ème étape:

Après avoir “trempé les boyaux” pour les dessaler et les réhydrater, positionnez-les sur l’embout le plus adapté du poussoir (plus étroit que le diamètre du boyau) et commencez l’embossage.

Une fois obtenu la taille souhaitée, coupez et faîtes un nœud avec le boyau puis serrez avec une ficelle. Ou bien, faîtes tourner le saucisson sur lui-même, serrez avec une ficelle et coupez.

Enfin, faîtes ce que vous pouvez en prenant garde à ne pas laisser de bulles d’air résiduelles, qu’il conviendrait alors de percer avec une aiguille stérile pour les plus petites.

Si le saucisson est trop gros, il est nécessaire de procéder à son bridage (le ficeler entièrement) ou de le mettre sous filet. Sinon, une fois pendu, le boyau risque de rompre au niveau de la ficelle ou bien provoquer une déformation trop importante.

5ème étape:

Même si l’étape est facultative, il est possible d’étuver le saucisson pendant 24 à 48 heures. Comme il est peu probable de réunir chez soi les conditions idéales (25°C pour 80 à 85% d’hygrométrie), le choix se tournera généralement vers la salle de bain (au-dessus de la baignoire ou dans la douche en n’hésitant pas à aller arroser les parois plusieurs fois par jour).

A titre d’information, une pièce bien isolée et chauffée l’hiver atteint difficilement les 40% d’humidité et ne dépassera que rarement les 65% d’humidité en l’absence de chauffage.
C’est la raison pour laquelle l’étuvage peut vite se transformer en un présèchage trop violent et ainsi compromettre nos chances de réussite.

Astuce: Certains professionnels conseillent de ne pas étuver si l’on n’a pas préalablement ajouter des ferments à la mêlée car le risque de voir un mauvais développement bactérien serait important. Pour en savoir plus: l’étuvage du saucisson.

6ème étape:

Le séchage des saucissons doit se faire de manière optimale dans une pièce sombre, avec une température comprise entre 10 et 15°C pour un taux d’humidité idéalement situé entre 75% et 80%. Une cave, un grenier, une pièce mal isolée et non chauffée voire une cabane de jardin paraissent être les endroits les plus judicieux.

Il est indispensable d’avoir un hygromètre !

Astuce: Si votre séchoir vous semble très (trop?) humide et que vous n’étuvez pas, il peut dans ce cas être intéressant d’égoutter les saucisson (voir égouttage) pour limiter les risques d’apparition d’une fleur externe trop abondante. En cas d’étuvage, l’égouttage peut aussi permettre une remontée en température plus douce…

Faîtes en sorte que les saucissons pendus ne se touchent pas entre eux.

Astuce: Ce n’est pas grave si la température descend sous les 10 degrés, le séchage sera juste plus long.

7ème étape:

Si vous avez des doigts, c’est le moment d’en croisez un max ! Il faut encourager mentalement la fleur blanche du saucisson à se développer sur l’ensemble des saucissons et priez pour que tout se passe bien. N’hésitez pas à rester discuter avec eux quotidiennement.

Si la fleur n’apparaît pas au bout d’une semaine (pour un saucisson étuvé car ça peut être beaucoup plus long sinon), pensez au taux d’humidité qui est sûrement trop faible. Vous pouvez diminuer l’aération, remplir des bassines d’eau ou les changer d’endroit.

Si par contre la fleur apparaît trop épaisse et sujette à suspicion, le moment est peut-être venu de diminuer l’hygrométrie de la pièce. Vous pouvez augmenter l’aération ou les changer d’endroit.

Il est quasiment certain qu’une fleur “sauvage” de différentes couleurs apparaîtra par endroit. Tout va bien tant qu’elle ne prend pas le dessus…

8ème étape:

Selon la taille de vos pièces, le temps de séchage pourra varier de quelques semaines à plusieurs mois. C’est à vous de juger le moment où votre patience, soumise à rude épreuve, sera enfin récompensée.

Si vos saucissons ont bien séché, que vous avez utilisé de la matière première fraîche, que vous avez fait attention à l’hygiène lors de la préparation et qu’ils sont forcément excellents, le risque d’intoxication est très faible. Néanmoins, en cas de doute, n’hésitez pas à en proposer à votre belle-mère.

En fin de séchage, vous pouvez accentuer le processus en déplaçant vos précieux dans un endroit plus chaud (~15°C), plus sec (60 à 70% d’HR) et si possible plus ventilé. La fleur du saucisson s’asséchera et le rendra d’autant plus appétissant.

Share This:

Vente en Association-Les règles

Une association loi 1901 peut effectuer des activités commerciales incluant la vente d’objets, à condition de les inclure dans ses statuts et de respecter les conditions fixées par l’administration.

Pour un organisme à but non lucratif, la vente d’objets implique notamment des conséquences juridiques, fiscales et comptables.

Une association loi 1901 peut-elle vendre des objets ?

Une association loi 1901 est, par principe, à but non lucratif. Elle exige ainsi une gestion désintéressée de la part de ses membres. Ce critère est essentiel pour tout type d’association, que ce soit une association caritative, une association sportive ou une association culturelle.

Néanmoins, une association peut mettre en place une activité commerciale, à condition de respecter le cadre de son statut juridique. Selon la loi du 1er juillet 1901, une association est une convention par laquelle deux ou plusieurs personnes mettent en commun, d’une façon permanente, leurs connaissances ou leur activité dans un but autre que le partage des bénéfices. 

De ce fait, si les membres de l’association recherchent le profit, ils pourront se tourner vers la création d’une entreprise plutôt que la création d’une association. Cependant, il est possible de réaliser des bénéfices avec une association.

Ainsi, les opérations commerciales sont possibles si elles sont prévues par les statuts. Si l’association envisage de vendre des produits et autres marchandises, elle doit donc le mentionner dans ses statuts lors de sa création.

Le cas échéant, il sera nécessaire de procéder à une modification de ses statuts avant d’envisager de se lancer dans ce projet. Il suffit d’y insérer une clause prévoyant la vente d’objets pour financer ses actions principales : projets humanitaires, promotion du sport, de la culture, etc.

La vente d’objets implique-t-elle un assujettissement des recettes aux impôts commerciaux ? En principe, une association loi 1901 est exonérée d’impôt sur les sociétés et de TVA. Toutefois, pour bénéficier de ces exonérations, elle doit remplir les conditions définies par l’administration dans le bulletin officiel des impôts BOI 4 H-5-06.

Cette franchise d’impôts commerciaux concerne les opérations commerciales, donc les activités lucratives, accessoires aux opérations non lucratives.

Quelles sont les conséquences pour l’association qui vend des objets ?

Une association loi 1901 a le droit de vendre tout type d’objets (boissons, vêtements, accessoires, denrées alimentaires…), à condition de respecter la législation en vigueur et les réglementations applicables dans le secteur. Si elle remplit tous les critères, elle pourra bénéficier des différents privilèges accordés aux organismes sans but lucratif.

Toutefois, elle doit éviter de dépasser les seuils fixés par les autorités (quantité des produits proposés, régularité de l’activité lucrative…) pour éviter d’être considérée comme une entreprise commerciale.

Conséquences juridiques

Sur le plan juridique, l’aspect désintéressé de l’ensemble de ses activités est l’élément clé des statuts d’une association. Une association est donc exclue du régime des organismes sans but lucratif dès lors que sa gestion n’est plus considérée comme désintéressée.

Selon la situation, il peut être nécessaire de modifier son statut juridique (passer d’une association à une société commerciale) ou dissoudre définitivement l’organisme. Ce dernier scénario survient parfois en cas de pratiques frauduleuses.

La gestion désintéressée d’une association se traduit par l’absence de redistribution directe ou indirecte des profits ou des recettes provenant de ses activités commerciales. Par ailleurs, ses membres ne peuvent pas être les bénéficiaires des actifs de l’organisme.

Même si le dirigeant touche une rémunération, l’association peut conserver sa nature désintéressée tant que son salaire brut mensuel ne dépasse pas les trois quarts du SMIC. Il est également possible de rémunérer plusieurs dirigeants tant que la totalité de leurs salaires ne dépasse pas un seuil calculé en fonction des ressources de l’association.

Conséquences fiscales

Une association 1901 est exonérée d’impôts commerciaux (TVA, IS et CET) sur la vente d’objets si :

  • Sa gestion est désintéressée ;
  • Ses activités non lucratives doivent être significativement prépondérantes ;
  • Le montant des recettes provenant des activités lucratives ne doit pas excéder 72 000 euros pour 2020.

En revanche, elle devient assujettie à ces impôts commerciaux dès qu’elle ne remplit pas les critères précédents. Dans ce cas, elle doit payer des impôts selon les taux applicables aux entreprises.

Conséquences comptables

En principe, l’association qui bénéficie de la franchise n’est soumise à aucune obligation comptable spécifique. Cependant, si elle vend des objets, de manière occasionnelle ou régulière, l’association a intérêt à être à jour sur sa comptabilité. Ainsi, elle devra tenir un livre sur lequel est inscrite, chaque jour, chacune de ses opérations, afin de vérifier si ses recettes lucratives annuelles ne dépassent pas le seuil de 72 000 euros (sans compter les manifestations de soutien ou de bienfaisance).

En effet, au-delà de ce plafond, l’association ne remplit plus les critères d’un organisme à but non lucratif. Elle sera donc obligée d’effectuer des comptes annuels incluant le bilan comptable, le compte de résultat et l’annexe.

Lire aussi : L’assemblée générale d’une association sportive

Quelles obligations pour l’association qui vend des objets ?

Au-delà de sa relation avec l’administration fiscale, une association loi 1901 doit remplir certaines obligations envers les autorités locales. Elle doit notamment se conformer aux clauses insérées dans les statuts.

Un organisme à but non lucratif est également obligé de respecter des règles spécifiques concernant l’occupation de locaux commerciaux, même pour des ventes occasionnelles. Il est impératif de consulter les instances compétentes dans sa zone d’implantation pour obtenir des détails concernant les délais à respecter, les conditions d’exercice de l’activité commerciale, etc.

Par ailleurs, une association loi 1901 qui vend différents types de produits est dispensée d’impôts commerciaux à condition de ne pas concurrencer le marché local. Dès que l’association concurrence le secteur privé, l’organisme à but non lucratif est assujetti aux taxes et aux réglementations propres aux sociétés commerciales (IS, TVA, etc.).

Enfin, l’association doit veiller à respecter les règles et les limites fixées par les autorités au cours de ses opérations commerciales. Par exemple, la vente de boissons alcoolisées est seulement tolérée pour les produits de licence 2 (bière, vin, cidre…) et nécessite d’effectuer une demande préalable auprès de la municipalité.

 

Share This:

Une association peut-elle vendre des produits ou des services ?

Rien ne s’oppose au fait qu’une association ait une activité économique.

L’activité économique n’entraîne pas d’obligations supplémentaires lorsque les produits et services proposés par l’association sont accessoires à l’objet de l’association ou occasionnels.

Si l’activité économique est habituelle, l’association a des obligations spécifiques.

Share This:

Qualité des saucissons pour votre vente

Le service ‘‘Recherche, Développement et Qualité’’ interne a mis en place un dispositif de contrôle rigoureux microbiologique et physico-chimique.

Dans le cadre des normes en vigueur, afin de répondre à l’attente légitime de nos clients, aussi bien en terme de sécurité alimentaire que de qualité gustative, le service ‘‘Recherche, Développement et Qualité’’ interne a mis en place un dispositif de contrôle rigoureux microbiologique et physico-chimique.

Ce service intègre une sélection exigeante des viandes, selon des cahiers des charges élaborés en partenariat avec nos fournisseurs (toutes les livraisons sont soigneusement contrôlées).

De même, pour satisfaire la réglementation et les exigences des consommateurs, nous avons mis en place un système informatisé de traçabilité très performant de nos produits. Une identification parfaite, un suivi de chaque lot garantit des produits d’origine et un process de fabrication totalement conformes au plan HACCP (Hazard Analysis Critical Control Point =Analyse des dangers – points critiques pour leur maîtrise).

L’HACCP est avant tout une méthode, un outil de travail mais également un système de gestion. En effet, il identifie, évalue et maîtrise les dangers significatifs au regard de la sécurité des aliments (NF V 01-002).

Par ailleurs, chaque année, ce sont plus de 400 analyses microbiologiques, physico-chimiques de matières premières, de produits finis qui sont réalisées dans des laboratoires externes, agréés COFRAC.

De quoi rassurer et assurer une vente de saucissons dans votre école, association, club de sport, sans doute aucun!

Share This:

Expédition

Les produits Guèze sont distribués dans toute la France dans des délais très courts.

Structure à échelle humaine, notre Société reste une PME souple et réactive, au service de ses clients, qu’ils soient associations, clubs sportifs, écoles, collèges…

Les produits Associsson sont distribués dans toute la France dans des délais très courts.

Share This: